Chercher   Accueil       Contacts    Avertissement    Plan  
La production d'alcool en France

Rappelons tout d'abord un phénomène mis en évidence au XIXème siècle . le nombre des " aliénations " est mis en rapport avec la production et la consommation d'alcool.

Les chiffres sont éloquents.

Une tendance générale se fait jour depuis les années 70. : la baisse de production de vin et de bière est remarquée pour la période 1970/75 - 1988 : -24,4% pour le vin et -6,4% pour la bière.

Mais la période 1998-2002 semble indiquer une légère hausse :

Récoltes en milliers d'hectolitres
Moyenne 1993-97 Moyenne 1998-2002
55 656 56 892

Le vignoble français couvre près de 2% du territoire national et occupe, en 2002, 3,2% des surfaces agricoles utilisées.

La viticulture représente en valeur près de 15% du total de la production de la branche agriculture et plus d'un quart de la production de produits végétaux.



" La viticulture apparaît comme la première contributrice
à la valeur de la ferme France "
(Onivins)



En 2002, la production viticole s'élevait à 8,4 milliards d'euros devant la production laitière, 8,1 milliards d'euros.

En 2000 la France se classe au premier rang mondial pour la production et la consommation de vin, et au deuxième rang mondial concernant les exportations. Le secteur des boissons alcoolisées apportaient en 1998 le quart de l'excédent de échanges commerciaux.

*Sources : Insee, Onivins
Au fil du temps