Chercher   Accueil       Contacts    Avertissement    Plan  
La consommation
d'alcool en France

Fréquence de consommation
Consommation masculine
Consommation féminine


Remarque en guise d’introduction : les enquêtes sur la consommation d’alcool sont souvent biaisées par une sous déclaration volontaire ou non ou par une sous estimation des fréquences de consommation.

La France se classe au 4ème rang mondial pour la consommation d’alcool : 10,7 litres d’alcool pur par habitant et par an,
derrière le Luxembourg, l’Irlande et le Portugal. Le Royaume Uni se classe 15ème et les Etats-Unis 20ème (moyenne calculée d’après les ventes d’alcool).


La tendance générale de la consommation globale est à la baisse depuis 40 ans.
Alcool pur consommé en litres par habitant et par an

1960 1980 1999
27,4 18,3 13,4


La consommation de vin est en constante diminution et cette baisse touche particulièrement les vins de table :

Vin (12°) consommé en litres par habitant et par an

1960 1980 1999
126,9 91 57,2


La bière voit sa consommation augmenter, elle est la consommation préférée des jeunes :

Bière (5°) consommée en litres par an et par habitant

1960 1980 1999
35,4 44,3 38,7


Fréquence de consommation

Le Baromètre Santé 2000 permet d’estimer les fréquences de consommation d’un échantillon de la population âgée de 12 à 75 ans.


Globalement, parmi les 12-75 ans, près de 20% déclarent consommer de l’alcool tous les jours, pourcentage en forte hausse chez les 55-64 ans, près de 40%. La fréquence de consommation masculine est plus élevée que la fréquence de consommation féminine.



Haut de page

La consommation masculine


Au cours des douze derniers mois, 25,1 %1 des 12-75 ans répondent boire de l’alcool tous les jours de l’année avec une augmentation exponentielle avec l’âge.

Cette consommation quotidienne atteint 65,8% chez les 65-75 ans.


En regroupant les consommations quotidienne et hebdomadaire, 70,9% des 12-75 ans boiraient de l’alcool au moins une fois par semaine.


Les abstinents au cours de l’année sont 7,3% et concernent principalement les moins de 20 ans (36,5% parmi les 12-14 ans et 13,6% parmi les 15-19ans)


Ce sont les 20-25 ans qui ont déclaré le plus de verres d’alcool consommés la veille de l’interview (3,5 verres).


Les quantités déclarées par les buveurs quotidiens (3,3 verres) sont plus élevées que celles des buveurs hebdomadaires (2,7 verres) ou mensuels (2,1 verres) et ce, quel que soit l’âge des consommateurs.


Le phénomène de consommation du week-end est confirmé et se remarque dans la tranche d’âge 20-25 ans : 3,5 verres le vendredi, 5,1 verres le samedi et 4,1 verres le dimanche.


Le vin est la boisson la plus largement consommée : 22,1% des 12-75 ans déclarent boire du vin, 4,5% de la bière et 1,2% des alcools forts.


L’état d’ivresse, responsable notamment de nombreux accidents, violences… est reconnue par 25,2% des 12-75 ans dans les 12 derniers mois,
la proportion est doublée chez les 20-25 ans, 54,7%.


Selon le test DETA, outil de mesure de la dépendance alcoolique, 13,3% de la population masculine aurait ou auraient eu un risque de dépendance à l’alcool. Le questionnaire DETA :
Une personne répondant positivement à deux des quatre questions du questionnaire DETA est considérée comme à risque d’alcoolisation excessive :
- Avez-vous déjà ressenti le besoin de diminuer votre consommation de boissons alcoolisées ?
- Votre entourage vous a-t-il déjà fait des remarques au sujet de votre consommation de boissons alcoolisées ?
- Avez-vous déjà eu l'impression que vous buviez trop ?
- Avez-vous déjà eu besoin d'alcool le matin pour vous sentir en forme ?


Le pourcentage de personnes pouvant avoir un problème de dépendance le plus élevé se retrouve chez les 45-54 ans (19,0%) et les consommateurs quotidiens (21,6%).


Haut de page

La consommation féminine
Au cours des douze derniers mois, 9,4 %1 des 12-75 ans répondent boire de l’alcool tous les jours de l’année avec une augmentation avec l’âge mais moins significativement que chez l’homme, 33,1% chez les 65-75 ans.


En regroupant les consommations quotidienne et hebdomadaire, 43,6% des 12-75 ans boiraient de l’alcool au moins une fois par semaine.

11,1 % des femmes n’ont pas bu de boissons alcoolisées au cours des douze derniers mois.
Cette proportion d’abstinentes est de 33,8 % parmi les 12-14 ans et reste relativement élevée, même parmi les plus âgées (13,3 % des 65-75 ans) au contraire des hommes.


Comme pour les hommes, la consommation du week-end est plus importante parmi les femmes (environ 2 verres bus en moyenne par jour), par rapport au reste de la semaine (environ 1,5 verre en moyenne), et en particulier parmi les plus jeunes.


Le vin est la boisson la plus largement consommée : 27,2% des 12-75 ans déclarent boire du vin de façon hebdomadaire, il concerne 20,0% des femmes de 55 à 64 ans de façon quotidienne..


Parmi les femmes qui consomment des boissons alcoolisées, 9,3 % disent avoir connu au moins un état d’ivresse au cours des douze derniers mois. En revanche, ce ne sont pas les 20-25 ans les plus concernées (23,9 %), mais les 15-19 ans (28,4 %).